imprim'thèse

Simple et Rapide, l'impression de thèse en ligne proposée par COREP

Le panier est videMon panier

Une « Gap Year » encouragée pour les étudiants

Depuis peu, les étudiants peuvent bénéficier d'une année de césure dans leur cursus par la mise en place d'une circulaire du ministère de l'Education. Un «break » qui n'a pas forcément bonne réputation en héxagone.

Une petite révolution, les étudiants peuvent bénéficier d'une "pause" de quelques mois durant leur cursus, pour mener à bien différents projets, qu'ils soient personnels, professionnels, ou encore associatifs en France, ou même à l'international. Pouvant aller de six mois à un an et pouvant être effectuée dès la première année d'étude dans le supérieur, les compétences acquises durant la césure pourront être valorisées  dans le parcours de formation avec le consentement de l’étudiant, précise la circulaire.

Par ailleurs, cette période ne revêt aucun caractère obligatoire notamment pour l'obtention d'un diplôme. Elle est basée sur le volontariat et l'étudiant, durant ladite période, devrait, en général, être en mesure de conserver son statut et ses droits sociaux.

En contrepartie, l'étudiant s'engage à réintégrer la formation en fin de césure, et l'établissement à garantir sa réinscription à son retour.

Une année de césure : une bien mauvaise réputation

Rien de nouveau, puisqu'en effet, la période de césure est déjà mise en place dans de nombreux établissements d'enseignement supérieur, sans réel cadre juridique cependant.

La circulaire permet  de mettre en place un certain nombre de parades. "Ce texte a été rédigé dans une optique de sécurisation aussi bien de l'étudiant que de l'établissement" précise-t-elle.

Mais dans l'esprit, cet encadrement juridique pourrait aider à renverser les idées reçues et autres a priori sur "l'année de césure"  qui n'a pas forcément bonne réputation en France où elle est plus souvent assimilée à une "année sabbatique" qu'à une véritable envie de mener divers projets pour valoriser son parcours. C'est une sollicitation portée  de longue date.

Les Etats-Unis et le Danemark précoces en terme de césure

Si la problématique de "la période de césure" est souvent mal abordée en France, car directement assimilée à" du temps perdu" dans le parcours universitaire, elle jouit d'une toute autre réputation au Danemark, où elle peut être réalisée juste après le lycée.  

Aux Etats-Unis, l'année de césure est "survalorisée" et fait presque office de passage obligé pour garnir son CV et acquérir de nouvelles compétences.

Cette année de césure est aussi l'occasion de réfléchir et de se concentrer sur le sujet de votre thèse. Une fois accomplie, l'impression de votre thèse en ligne est simple, rapide, de qualité et à prix attractif. Pensez impression, pensez Imprim'thèse.

 

Articles récents

Bon de commande de Faculté Bon de commande de Faculté
Bon de parrainage Bon de parrainage
Pack échantillons Pack échantillons